Publié le Laisser un commentaire

Les cavaliers : lames mineures – épée, bâton, coupe, deniers

Les cavaliers tarot de Marseille

Les cavaliers sont des lames associées aux degrés de vibration allant de huit à neuf et ces énergies s’expriment à travers la dernière vibration le dix.

Dans cette série de cartes, il faut comprendre que nous atteignons un niveau de perfection dans ce que nous faisons, il faudra pour trouver du nouveau, créé une révolution en soi et autour de soi pour appeler le changement dans notre existence.

Il faudra donc pratiquer le lâcher-prise dans les circonstances qui vont arriver ce qui permettra aux choses de muer de façon adéquat pour apporter de la fraicheur dans notre vie.

Le cavalier arrive dans notre vie comme un messager avec une énergie maitrisée et dirigée pour nous permettre d’évoluer au mieux avec la situation qui est la nôtre, c’est-à-dire de dissoudre ce qui a été pour créer du nouveau.

Le risque que l’on peut rencontrer avec les cavaliers c’est de rester dans cette période de crise, cette instabilité qui nous empêche de vraiment sortir des schémas du passé et en construire de nouveaux. Cela créera un état  de blocage du fait que nous gaspillerons nos énergies dans des situations sans fondements.

Voici un résumé des lames mineures liées aux cavaliers :

  • Le cavalier d’épée représente l’intellect qui se transforme par amour
  • Le cavalier de bâton représente le désir qui évolue vers la spiritualité
  • Le cavalier de coupe représente l’être qui suit sa destinée dans l’amour
  • Le cavalier de deniers représente l’être paisible qui accepte l’action à venir

Continuer la lecture de Les cavaliers : lames mineures – épée, bâton, coupe, deniers

Publié le Laisser un commentaire

Les cinq : lames mineures – épée, bâton, coupe, deniers

Les cinq tarot de Marseille

Les cinq sont des lames qui symbolisent l’ouverture.

Le chiffre cinq possède une interprétation ambiguë, car, dans les arcanes majeures du tarot de Marseille, le premier cinq est le Pape et le deuxième est le Diable, cette association à étés interprété comme un signe de malédiction.

Revenons, cependant, à l’essentielle et oublions pour ce faire, ces interprétations hasardeuses.

Le Pape est un pont entre la vie physique et le monde spirituel, il apporte à celui qui sait emprunter ce chemin une harmonie entre l’incarnation et le monde du divin.

Le Diable, quant à lui, est une lame qui fait le pont entre la nature que nous acceptons en nous et celle que nous préférons occulter. Il n’est plus ici question de lien avec le divin, mais bien, d’éclairer les zones d’ombre de notre personnalité.

Le lien entre les deux lames majeures étant fait, nous pouvons en déduire que le cinq est le symbole d’une période charnière, un passage entre différents états. De plus, si nous y regardons bien, nous constaterons que le cinq est un chiffre central entre 1 et 10, il permet de basculer d’un côté ou de l’autre de notre existence.

Voici le résumé des différents cinq dans les lames mineures :

  • Le cinq d’épée représente l’ouverture intellectuelle
  • Le cinq de bâton représente l’ambiguïté des désirs
  • Le cinq de coupe représente l’euphorie sentimentale
  • Le cinq de deniers représente l’adaptation de nos activités matérielles

Continuer la lecture de Les cinq : lames mineures – épée, bâton, coupe, deniers